Accueil Deux façons de soutenir Carnet de Bord – HUMANITAIRE.

Deux façons de soutenir Carnet de Bord – HUMANITAIRE.

par Carnet de Bord - HUMANITAIRE

Cela fait maintenant plus de trois ans que Carnet de Bord – HUMANITAIRE a été créé. Trois années nourries par un seul objectif: rendre l’éducation à l’information humanitaire accessible à tout.e.s au travers d’un format aussi pédagogique que captivant. En effet, le constat initial était clair. Beaucoup de personnes s’intéressent au monde humanitaire, qu’il s’agisse de donateurs, de bénévoles du secteur solidaire ou d’étudiants, mais très peu trouvent des réponses aux questions qu’ils se posent. Depuis toujours, le monde humanitaire fascine autant qu’il intrigue et personne – pas même les ONG, pourtant premières concernées par le sujet – ne s’était attelé à la tâche d’expliquer, avec autant de pédagogie que de détails ce qu’est concrètement le monde humanitaire et les enjeux qui en découlent.

Carnet de Bord – HUMANITAIRE a été créé pour cette raison, et trois ans plus tard, cette initiative est un véritable succès, qui dépasse les attentes que j’en avais au départ. En effet, Carnet de Bord – HUMANITAIRE est aujourd’hui le premier média francophone qui décrypte le monde humanitaire.

UN PROJET QUI N’A EU DE CESSE DE GRANDIR.

Premier en termes de contenu tout d’abord, puisque le site internet compte de nombreuses analyses comme celle du riz OGM que beaucoup considèrent comme une solution contre la malnutrition mondiale, au sujet de l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les activités humanitaires, ou encore vis-à-vis du projet Love Army de Jérome Jarre. Sur la chaîne YouTube ouverte dès la fin de l’année 2018, j’ai eu la possibilité de définir de manière aussi pédagogique que complète ce qu’est réellement l’humanitaire en passant en revue l’histoire qui l’entoure, les principes qui le gouvernent et les acteurs qui le composent. J’ai également pris le temps de décrire plusieurs enjeux actuels qui entourent l’action humanitaire, telle que la question de la sécurité des travailleurs sur le terrain ou encore d’analyser les limites des principes d’indépendance et de neutralité lorsque l’aide humanitaire est instrumentalisée au profit d’un régime totalitaire. Dernièrement, je vous ai aussi expliqué la raison pour laquelle les crises humanitaires perdurent, et analysé les principaux facteurs qui contribuent à cette réalité. Le contenu de Carnet de Bord – HUMANITAIRE a également pris du volume avec les interviews de plusieurs experts du secteur afin de comprendre les enjeux actuels et futurs de l’assistance humanitaire, comme ce fut le cas avec le Président d’Action Contre la Faim, le Directeur de Solidarités International ou de la délégation française d’Oxfam. Plus récemment, le site internet s’est aussi doté du plus grand répertoire web actif exclusivement consacré à la thématique humanitaire en français, avec plus d’une centaine de références recensées.

Carnet de Bord – HUMANITAIRE s’est également grandement démarqué au regard de la pertinence et de la qualité de ses publications. L’épisode consacré à la définition complète de l’humanitaire (ainsi que sa version écrite) compte aujourd’hui plusieurs dizaines de milliers de lectures et ces chiffres sont en constante augmentation jour après jour. Même chose pour le décryptage pédagogique relatif à l’utilisation des dons perçus par les organisations humanitaires qui compte aujourd’hui parmi les publications les plus consultées chaque jour. Je ne compte plus également les étudiant.e.s qui me contactent afin d’obtenir des conseils relatifs à leur recherche de stage de fin de formation, raison pour laquelle de nombreux articles destinés à conseiller étudiants et jeunes professionnel.le.s sont dorénavant disponibles.

En termes de chiffres aussi, Carnet de Bord – HUMANITAIRE est une belle réussite. Le cap du millier d’abonné.e.s sur la chaîne YouTube a été franchi au tout début de l’année 2021, tandis que de plus en plus d’internautes consultent chaque mois les pages du site internet.

Alors que durant l’année 2020 le site internet a connu une fréquentation de +102%
par rapport à 2019, la moitié de ce chiffre a d’ores et déjà été dépassée en 2021
alors que nous ne sommes pas encore à la moitié de l’année !

L’ensemble de ce constat est non seulement positif, mais il est également extrêmement encourageant ! Cela me motive en effet grandement à poursuivre dans cette voie afin de proposer plus de contenu, avec toujours autant de rigueur que de pédagogie. Et le planning s’annonce d’ailleurs aussi chargé qu’intéressant, avec de nouveaux épisodes long format mélangeant des éléments de géopolitique, des reflets de l’actualité internationale ainsi que des références historiques et géographiques pour des sujets tels que « Pourquoi meurt-on encore de faim au XXIème siècle ? » ; « Justifier la guerre : Les guerres pour motifs “humanitaires” » ; « Crises, catastrophes et guerres : C’est pire aujourd’hui ? » ; « Maintien de la paix : À quoi servent les casques bleus ? » ; « Affamer pour gagner : La faim comme arme de guerre » ou encore « Largages aériens de l’aide humanitaire: Comment ça marche ? » et beaucoup d’autres !..

CARNET DE BORD – HUMANITAIRE A BESOIN DE VOTRE SOUTIEN.

Toutefois, il n’est très franchement pas aisé (pour ne pas dire impossible !) de continuer à produire de manière régulière du contenu de qualité, pertinent et captivant en ne consacrant que quelques heures par semaine à ce projet. Depuis sa création, Carnet de Bord – HUMANITAIRE est un projet strictement personnel et réalisé exclusivement sur mon temps libre. Par ailleurs, il s’agit d’un projet complètement indépendant puisqu’il n’est rattaché à aucune association ou toute autre structure de quelconque nature. Et cela s’explique en grande partie par mon souhait d’être en mesure de publier librement du contenu sans devoir impérativement être soumis à l’obligation de respecter un devoir de réserve – quand bien même l’objet de Carnet de Bord – HUMANITAIRE est strictement consacré à la promotion positive et au décryptage sincère du monde humanitaire –  de la part de mes employeurs (actuel et anciens). En tout état de cause, il m’est actuellement impossible d’être en mesure de publier plus d’un seul épisode long format par mois. C’est très peu, alors qu’il y a énormément de sujets absolument passionnants à traiter !

C’est la raison pour laquelle si vous appréciez le contenu de Carnet de Bord – HUMANITAIRE, j’en appelle solennellement à votre soutien. Et pour cela, vous avez deux possibilités.

➡️ Vous pouvez apporter votre soutien à Carnet de Bord – HUMANITAIRE gratuitement à l’aide d’un seul clic, en vous abonnant à la chaîne YouTube. En effet, il est important de vous abonner à la chaîne YouTube si vous en appréciez le contenu afin de contribuer à la visibilité de Carnet de Bord – HUMANITAIRE. À l’heure actuelle, l’algorithme de YouTube est effectivement très défavorable à Carnet de Bord – HUMANITAIRE tant qu’un nombre substantiel de personnes ne se sera pas abonné à la chaîne. À titre de comparaison, une chaîne disposant d’un nombre conséquent d’abonné.e.s profite également d’un effet « boule de neige », puisque plus il y a de personnes consultant son contenu, plus celui-ci est suggéré à d’autres internautes. 

De plus, faire grandir le nombre d’abonné.e.s à la chaîne YouTube sera d’autant plus utile, puisque cela constituera également un signal clair de votre part envers les organisations humanitaires, en démontrant votre souhait de bénéficier d’informations plus claires, plus transparentes, et surtout plus pédagogiques. D’autre part, le poids conféré à Carnet de Bord – HUMANITAIRE au travers d’une grande communauté d’internautes sera d’autant plus utile pour infléchir certains principes et pratiques parfois peu compréhensibles de la part des organisations humanitaires, comme j’ai déjà appelé à le faire s’agissant de la justification de l’utilisation des dons du public ou de la diplomatie silencieuse présentée comme gage de neutralité alors que cette posture contribue implicitement à soutenir des systèmes persécuteurs comme au Myanmar.

Accessoirement, disposer d’une plus grande communauté permettrait d’établir plus aisément des collaborations avec d’autres médias dans l’optique de créer des contenus conjoints mêlant les analyses humanitaires à des sujets relatifs à l’histoire, à la santé ou à la géopolitique par exemple. Cela permettrait également d’organiser des concours encore plus régulièrement afin d’offrir des lots permettant à chacun.e d’élargir sa compréhension et ses connaissances sur le monde humanitaire (ex.: abonnement à des revues spécialisées ainsi que des ouvrages, films et bandes dessinées en lien avec ce sujet).

Au rythme auquel la fréquentation du site internet avance,
la chaîne YouTube pourrait atteindre 10 000 abonné.e.s en à peine plus de deux mois
si chaque nouveau visiteur s’y abonnait en un seul clic !

Alors imaginons seulement ce que cela donnerait d’ici à la fin de l’année, ce serait véritablement incroyable !



➡️ En m’apportant également un soutien financier via Tipeee, aussi minime soit-il, vous m’aiderez à obtenir davantage de flexibilité afin de consacrer encore plus de temps à la réalisation de nouveaux épisodes long format. À plus ou moins long terme, l’idéal serait que je puisse être en mesure de me consacrer exclusivement à Carnet de Bord – HUMANITAIRE, et votre coup de pouce via Tipeee représente une très belle possibilité pour y parvenir. En parvenant à cet idéal, je perdrai certes l’étiquette du « travailleur humanitaire limité et contraint à un devoir de réserve », mais je pourrai pleinement embrasser le statut de « reporter vidéaste/Youtubeur » et de cette manière établir bien plus facilement des collaborations externes auprès des organisations humanitaires.

Parmi tous les projets relatifs à Carnet de Bord – HUMANITAIRE que j’aurai la possibilité de développer grâce à votre soutien sur Tipeee, je peux notamment vous citer la publication d’un livre dont le contenu pédagogique a pour objectif de vous faire découvrir les enjeux du monde humanitaire, de la même manière que les épisodes publiés sur la chaîne YouTube, mais avec davantage de détails et d’illustrations. De plus, je souhaiterais pouvoir réaliser la traduction en anglais du contenu déjà disponible sur la chaîne YouTube et sur le site internet afin que davantage de personnes puissent en apprendre plus sur l’humanitaire.

Mais surtout, l’objectif à terme est de pouvoir proposer des épisodes long format innovants qui seraient directement tournés sur les terrains d’intervention humanitaire. Si cela devient possible, le premier épisode de ce type serait consacré aux réfugiés Rohingyas, afin de vous informer sur la situation dans laquelle ils se trouvent quatre ans après avoir fui le Myanmar. Cet épisode serait tourné directement sur place, au sein du camp de Kutupalong mais aussi sur l’île de Bashan Char où une dizaine de milliers de Rohingyas ont été réinstallés de façon très discutable par le gouvernement bangladeshi.

Avec davantage de moyens, et à l’image de ce que je fais aujourd’hui avec mon propre regard, j’aurais également à cœur de continuer à vous faire découvrir la réalité du travail des humanitaires à travers les yeux d’autres professionnel.le.s, nationaux et internationaux. Dans cette optique, l’objectif est de réaliser un web-reportage composé de 10 épisodes (dans un format très accrocheur que je garde confidentiel pour le moment) qui seraient tournés au sein d’au moins cinq organisations humanitaires. Tout cela semble très ambitieux, mais j’y crois dur comme fer et cela peut devenir réalité grâce à votre soutien sur Tipeee !



Quoi qu’il en soit, avec votre soutien – quelqu’en soit la forme – Carnet de Bord – HUMANITAIRE pourrait rapidement devenir un incontournable de Youtube !

PLUS QUE TOUT, VOTRE SOUTIEN M’ENCOURAGE À NE PAS ABANDONNER Carnet De Bord – HUMANITAIRE.

Votre soutien est d’autant plus important que Carnet de Bord – HUMANITAIRE ne repose ni sur la publicité, ni sur la monétisation de son contenu. De plus, Carnet de Bord – HUMANITAIRE restera accessible gratuitement, puisque c’est aussi sa raison d’être. Je considère en effet que l’accès à l’information et aux savoirs ne devraient jamais être soumis à une contrepartie financière, aussi minime soit-elle.

Mais il est malheureusement très facile de se décourager et de vouloir tout abandonner lorsque l’on ne reçoit ni gratitude ni encouragement malgré l’ensemble des efforts fournis à construire en toute indépendance un contenu de qualité et, j’ose le croire, d’utilité publique.

C’est pourquoi votre soutien, de quelque nature qu’il soit, sur Tipeee ou sur YouTube, est véritablement essentiel. Je compte sur vous !

Du fond du coeur, je vous remercie très sincèrement pour votre soutien !

Thibaud de Carnet de Bord – HUMANITAIRE.