a

Lorem ipsum dolor sit amet, consecte adipi. Suspendisse ultrices hendrerit a vitae vel a sodales. Ac lectus vel risus suscipit sit amet hendrerit a venenatis.

Hirtenstraße 19, 10178 Berlin, Germany
+49 30 24041420
ouroffice@vangard.com

« Le fait d’être tous les jours exposé à des patients traumatisés peut avoir un impact très fort sur la santé mentale. »

Loin derrière l’image de super-héros que le public nourrit envers les humanitaires, ces derniers exercent un travail émotionnellement plus dur qu’il n’y parait. Au retour de chacune de leurs missions, leur épuisement physique est facilement facilement percevable, mais leur fatigue va au-delà de tout ça. Intérieurement, ils reviennent parfois cassés psychologiquement, et d’autres fois choqués ou traumatisés. C’est le revers de la médaille d’un travail certes formidable mais aussi très rude à de nombreux égards.

Pour mieux comprendre cet aspect méconnu du travail humanitaire, Carnet de Bord – HUMANITAIRE est allé à la rencontre de Nicolas VEILLEUX, Coordinateur de la Cellule de Support Psychosocial pour Médecins Sans Frontières (France).

« Les acteurs humanitaires ont une exemplarité à donner en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre. »

Partout sur la planète, la fréquence et l’intensité des évènements météorologiques extrêmes sont en constante augmentation. Ce sont les manifestations du dérèglement climatique, et celui-ci pose un défi de plus en plus important au monde humanitaire, dont l’empreinte environnementale est aujourd’hui remise en question.

Afin de comprendre tous les enjeux qui entourent les conséquences du dérèglement climatique sur le secteur humanitaire, Carnet de Bord – HUMANITAIRE est allé interviewer Véronique DE GEOFFROY, Directrice du Groupe URD.

« L’éradication de la faim dans le monde est un objectif atteignable. On y croit fortement. »

La faim dans le monde progresse depuis plusieurs années, et l’ONU estime d’ailleurs que si la tendance actuelle n’est pas inversée, ce sont plus de 840 millions de personnes qui seront en situation d’insécurité alimentaire d’ici à 2030. L’enjeu de l’éradication de la faim dans le monde revêt donc une importance capitale, d’autant plus que celui-ci est atteignable si l’on s’en donne pleinement les moyens.

Pour mieux comprendre les causes sous-jacentes de l’insécurité alimentaire et analyser la stratégie recommandée par les organisations humanitaires pour parvenir à l’objectif de « zéro faim dans le monde », Carnet de Bord – HUMANITAIRE est parti à la rencontre de Cyril LEKIEFS, Référent Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence pour Action Contre la Faim.