a

Lorem ipsum dolor sit amet, consecte adipi. Suspendisse ultrices hendrerit a vitae vel a sodales. Ac lectus vel risus suscipit sit amet hendrerit a venenatis.

Hirtenstraße 19, 10178 Berlin, Germany
+49 30 24041420
ouroffice@vangard.com

L’auteur

Je m’appelle Thibaud, et je suis un professionnel de l’humanitaire.

Passionné depuis mes années lycée par les enjeux mondiaux contemporains, j’ai très vite développé un immense intérêt pour la thématique humanitaire et plus globalement la solidarité. C’est donc très naturellement que l’ensemble de mon parcours personnel et professionnel s’est structuré autour de ce sujet. Après une première spécialisation en droit international, j’ai conclu mon cursus de formation lorsque je suis sorti diplômé de l’Institut d’Études Humanitaires Internationales de la Faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-en-Provence.

En parallèle et durant toute la durée de mon parcours universitaire, mon appétence pour la thématique de la solidarité m’a incité à m’engager bénévolement auprès d’une structure œuvrant dans ce domaine. Déjà conscient qu’il était plus sensé de se rapprocher d’une association présente dans ma ville plutôt que de succomber à l’absurdité en laquelle consiste le volontourisme, je suis devenu membre de plusieurs associations se consacrant à la défense des droits humains et l’aide humanitaire. C’est d’ailleurs au travers de cet engagement consistant notamment à réaliser des actions de sensibilisation auprès du public que j’ai rapidement compris la nécessité d’orienter le discours des associations et organisations de solidarité sous l’angle de la pédagogie.

Aujourd’hui professionnel de l’humanitaire, je suis par ailleurs spécialisé dans le domaine de la sécurité alimentaire et économique. J’ai ainsi non seulement eu l’opportunité de travailler au siège parisien d’une grande organisation humanitaire française, mais j’ai aussi et surtout passé beaucoup de temps sur le terrain dans des contextes d’urgence et de conflits armés. Mes différentes affectations m’ont amené à travailler alternativement entre l’Afrique et l’Asie, et cela continue encore aujourd’hui.

Au Soudan du Sud par exemple, j’ai participé à la relance des activités agricoles de plus de 8 000 foyers (soit environ 50 000 personnes) qui avaient fui leur région d’origine à cause de la guerre quelques mois auparavant, tandis qu’au Myanmar j’ai été amené à gérer un projet d’assistance alimentaire et économique auprès des communautés Rohingyas malgré les violences armées qui secouent l’État du Rakhine. Je ne renie pas pour autant ma formation de juriste internationaliste qui m’amène régulièrement à m’intéresser, dans le cadre de mon travail et même au-delà, à certains problèmes juridiques en lien avec la sécurité alimentaire, parmi lesquels l’accès à la terre et la protection des droits fonciers des petits agriculteurs.

Mon parcours en quelques points clés: